jeudi 6 octobre 2016

L’Internationale, hymne révolutionnaire

La figuration d’un hymne emblématique 

C’est en 1887 qu’Eugène Pottier édite le poème L’Internationale. Le guesdiste Gustave Delory demande dès l’année suivante à Pierre Degeyter de composer sur ce texte une partition destinée à la société musicale lilloise La Lyre des travailleurs. Le chant d’abord répandu dans le Nord et les milieux guesdistes gagne tous les courants socialistes et la France entière dès le tournant du siècle puis franchit les frontières, s’imposant de facto comme l’hymne du socialisme international.


Il est fréquemment édité en quatre pages, forme alors en usage pour les chansons de toute espèce. En 1902, la librairie de propagande socialiste confie l’illustration d’une de ces éditions à Steinlen, collaborateur régulier de la presse ouvrière et anarchiste.
Lire la suite ici.